contact@savoircontemporain.com

Single Blog Title

This is a single blog caption
7 Nov 2015

Yves Hayat – Parfums et dialogue

//
Commentaires0
/

     Quand on regarde les œuvres d’Yves Hayat regroupées sous les titres IDEES NOIRES –PARFUM DE REVOLTE – SHADOWS OF YOUR SMILE, viennent à l’esprit ces réflexions par lesquelles MODIANO termina son discours à l’Académie suédoise à l’occasion de la remise du prix NOBEL de littérature : «  il me semble, malheureusement,  que la recherche du temps perdu ne peut plus se faire avec la force et la franchise de Marcel Proust… j’ai l’impression qu’aujourd’hui la mémoire est beaucoup moins sûre d’elle-même et qu’elle doit lutter sans cesse contre l’amnésie et contre l’oubli… on ne parvient à capter que des fragments du passé, des traces interrompues, des destinées humaines fuyantes et presque insaisissables ».

Idées noires

C’est tout le travail d’Yves Hayat qui, tel un romancier, initie, suscite, une sorte de dialogue constitué par la superposition de parfums et d’événements, la transposition d’états d’âme et d’actes humains. Son souci de l’esthétique s’exprime par une sorte de transfiguration de l’intemporalité, son élégance, voire parfois sa préciosité, ne l’empêchent pas de faire entendre les cris plaintifs des mortels. Il joue sur le pouvoir qu’ont les artistes d’incarner l’éternité en défiant le temps tout en mettant en scène la réalité. Les parfums sur lesquels sont apposées les voix ou les idées du monde des vivants sont comme une rétrospective artistique faites d’images contemporaines et de représentations fortes de notre monde. Les images choisies par Yves Hayat consistent bien, en effet, en une mise en abyme des trois ordres pascaliens (chair-sensualité, esprit-finesse, cœur-désir). Il propose ainsi une descente dans l’intériorité de chacun d’entre nous,  en  une sorte de face à face entre l’évolution de la civilisation et ses digressions.

parfum de révolte 2

Effectivement, l’œuvre d’Yves Hayat apparaît comme l’univers de la dissonance. Sa création s’inscrit dans une sorte de performance : c’est un vrai travail de mythification où toutes les évocations d’événement tragiques, les représentations d’images mortifères et de pensées lugubres sont comme sauvées, sublimées par ces parfums qui se présentent à nous comme une représentation de notre salut. Nous franchissons la noirceur de l’être que seuls semblent éclairer ces parfums, comme si leur pouvoir olfactif nous lavait de nos fautes et de nos péchés.

Shadow of your smile

Le mal semble contenu par ces flacons qui deviennent une sorte de demeure éternelle de nos désespérances. Le parfum nous sauve de nos errements personnels, nous pouvons être en « odeur de sainteté ». Tel est le sens allégorique que l’on peut déduire de l’œuvre d’Yves Hayat.

HAYAT - SOlitude

A l’image du parcours de l’enfer de Dante dont on sort par une forêt obscure dans une montagne au sommet de laquelle se trouve le Paradis, le pouvoir de créer des senteurs originales représente une forme de rédemption pour l’homme et pour l’humanité. Pour revenir à Modiano, Yves Hayat fait resurgir « quelques mots à moitié effacés ».

Il s’agit donc bien d’un hymne au parfum, plaisir personnel mais aussi désir de partager, incarnation de la sensualité et donc de la vie, au-delà des moments de découragement des cultures. Yves Hayat se sert de l’image des parfums pour évoquer le mouvement humain, comme on observe des passants dans la rue.

Il est de cette génération d’artistes qui explorent une vision romantique des âmes errantes et ce n’est donc pas un hasard si cette quête est symbolisée par le parfum qui est à lui seul un symbole de ce que l’homme est capable de faire : à la fois quintessence de l’inutile et sublimation de son pouvoir créateur. Il s’inscrit ainsi dans un langage universel et positif qui le hisse au niveau des plus grands.

Esprit Contemporain

Laisser un commentaire